MMA Mobile Marketing Association France

S'inscrire à notre newsletter
Suivez l'actualité du mobile marketing :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Publications

3 questions à Amélie Feaugas, Directrice commerciale chez Snapp’

20/12/2017

Directrice commerciale chez Snapp’, Amélie Feaugas revient sur l’activité de cette agence, spécialisée dans le développement mobile, également à l’origine de FidMe, une application regroupant multiples cartes de fidélisation, et revendiquant déjà plus de 5 millions d’utilisateurs.

Snapp’  ?

AF – Snapp est une agence digitale spécialisée dans le développement d’applications mobiles, basée à Bordeaux, et qui accompagne ses clients (Retail, Banque, institutionnels, ) depuis plus de 10 ans. Initialement spécialisés dans le J2ME, nous avons pris le virage des smartphones avec l’arrivée de l’iPhone et d’Android.

Même si la majorité de notre activité reste le développement d’applications pour nos clients, nous avons en parallèle conçu dès 2010 une application de fidélisation, FidMe, qui permet de dématérialiser les programmes de fidélité et de remplacer les cartes de fidélité en plastique. FidMe est un véritable succès avec plus de 5 millions de comptes, 1 million d’utilisateurs actifs et une présence dans près de 80 pays.

 

Snapp & Monoprix ?

AF – Nous avions déjà conçu l’application de fidélisation Monoprix & Moi et ils nous ont effectivement demandé de développer monop’easy, afin de faciliter le quotidien de leurs clients en testant de nouveaux parcours utilisateurs en point de vente.

Le passage en caisse est en effet considéré comme un irritant, à l’origine de nombreux abandons de paniers, et monop’easy élimine littéralement toute attente puisque que c’est le client qui scanne lui même ses achats et qui paye ses courses avec son application mobile.

Monop’easy est actuellement en test dans 3 magasins à Paris et les premiers retours sont positifs avec de gros gains de temps pour les clients.

 

La prochaine étape c’est de fusionner paiement et fidélisation dans un même geste ?

AF – Oui et il y a déjà plusieurs initiatives dans la restauration rapide ou la grande distribution.  Pour un client comme Monoprix, nous pourrions effectivement faire évoluer l’application monop’easy, afin de créditer automatiquement sa carte de fidélité ou bénéficier de coupons de réduction.

 

Mais nous avons également des réflexions pour intégrer le paiement dans FidMe, notre portefeuille de cartes de fidélité. Avec 5 millions de comptes, FidMe pourrait allier fidélisation et paiement, tout en donnant aux marques de nombreuses données, leur permettant d’avoir une vision unifiée de leurs clients.