MMA Mobile Marketing Association France

S'inscrire à notre newsletter
Suivez l'actualité du mobile marketing :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Publications

3 Questions à Jonathan Cherki, CEO ContentSquare

09/12/2016

Fondateur de ContentSquare, Jonathan Cherki présente ce groupe spécialisé dans l’optimisation des interfaces web et mobiles.

Quel est le métier de ContentSquare ?

JC – La genèse de ContentSquare remonte à 2009 dans l’incubateur de l’ESSEC, où j’étudie alors, sur un constat très simple : les coûts d’acquisition atteignent des sommets. Or, faire venir quelqu’un sur un malentendu, cela a ses limites ! Il faut pouvoir comprendre dès le départ ce que recherche le visiteur, quelles sont ses attentes et surtout ce qui s’apprête à le faire fuir. Quand je lance la solution ContentSquare en 2012, le marché de l’expérience utilisateur n’existe pas ! Devenu en 2016 un sujet trendy, l’expérience utilisateur représentera à l’horizon 2020 un marché de plus de 10 milliards de dollars.

Ce que je propose aux équipes digitales, c’est l’opportunité de comprendre pourquoi un internaute quitte un site sans acheter, comment il navigue mais aussi de mesurer l’efficacité de l’ergonomie, des parcours et des contenus grâce à une plateforme SaaS très simple d’utilisation pensée pour tous.

Bien plus qu’un must-have à l’heure du consommateur exigeant et aguerri, les marques se définissent désormais par l’expérience client. Apple, Uber et Amazon l’ont bien compris !

Ce n’est donc pas vraiment un hasard si nous avons réussi en 5 ans à séduire les plus belles références du paysage économique français et international, parmi lesquels VoyagesSncf.com, PriceMinister, le groupe AccorHôtels, LoveHolidays, Air France et bien d’autres, formant ainsi des centaines de collaborateurs à optimiser rapidement l’expérience de milliards d’utilisateurs.

Résultat : le temps de décision des collaborateurs utilisant la solution a été divisé par 3 ! Sans compétences techniques, les équipes s’appuient sur une nouvelle génération de KPI de l’expérience utilisateur pour mesurer la performance de chaque décision en transformant la data en levier d’action.

Implanté à Paris et Londres, nous nous apprêtons à franchir l’Atlantique dans quelques semaines pour conquérir le marché américain. Une nouvelle preuve du potentiel de la French Tech !

 

Quelle est votre vision du marketing mobile ?

JC – En moyenne, un utilisateur passe 8 heures par jour devant son écran. Le smartphone, on ne s’en sert quasiment plus pour téléphoner ! C’est LE compagnon de vie, la boussole, l’indispensable pour passer commande, réserver un billet, découvrir la nouvelle collection automne-hiver etc.

On enregistre 50 % du trafic sur mobile et un taux de conversion atteignant à peine 1 % ! Le potentiel est là. Le tout est de comprendre ce qu’attendent les mobinautes. On ne fait pas la même chose selon que l’on soit confortablement installé devant son canapé ou coincé dans les transports.

La version mobile d’un site doit clairement faire l’objet d’une réflexion à part, en mettant un peu de côté la vision cross-device. Il ne suffit plus de supprimer un bloc pour être mobile first !  A terme, la conversion sur mobile supplantera celle enregistrée sur desktop. S’obstiner à penser le mobile uniquement comme un point de contact est une erreur, ce device s’apprête à devenir l’interface d’achat favorite des consommateurs.

 

Auriez vous une anecdote professionnelle illustrant le poids grandissant du mobile ?

Je me rappelle d’un client souhaitant mesurer la performance de la version mobile de son site mais depuis un  desktop. Les résultats étaient insignifiants et pour cause, les utilisateurs sont dorénavant habitués à consulter des sites sur mobile. Le burger menu n’a plus de secret pour eux !