MMA Mobile Marketing Association France

S'inscrire à notre newsletter
Suivez l'actualité du mobile marketing :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Publications

3 questions à Julien Dauger, co-fondateur de Citron

13/07/2017

Co-fondateur de Citron, Julien Dauger présente ce chatbot grand public, aidant les utilisateurs de Facebook Messenger à trouver des lieux proches d’eux et correspondant à leurs attentes. Dans cette interview, il revient sur son modèle économique, sur son choix d’abandonner les applications et sa conviction que les agents conversationnels pourraient remplacer les outils de recherche.

Quel est le métier de Citron ?

JD – Citron est un chatbot, c’est à dire une intelligence conversationnelle, qui fonctionne exclusivement sur Facebook Messenger et qui propose aux internautes de découvrir des lieux comme des restaurants et des bars, correspondant à leur recherche mais également à leur profil.

Notre modèle économique repose sur les commissions que nous reversent nos partenaires, à chaque fois qu’un utilisateur se rend dans l’un des lieux que Citron lui a recommandé.

 

Vous avez donc abandonné l’idée de l’application ?

JD – Initialement, Citron était une application de bonnes adresses mais nous avons réalisé que nos utilisateurs, qui sont des citadins de 18 à 35 ans, ne voulaient ni télécharger une énième application, ni – et encore moins – saisir du contenu.

Nous avons donc décidé de faire une croix sur ce type d’interface pour nous focaliser sur un chatbot Messenger. Et nous avons eu raison puisqu’en moins de 6 mois et sans dépenser un euro en publicité, Citron a attiré plus de 65 000 utilisateurs et généré plus d’un million de conversations. Des chiffres que nous n’aurions jamais atteints avec une application.

 

Après deux décennies de domination des moteurs de recherche, nous entrons dans l’âge des assistants ?

JD – Oui, nous avons remarqué que nos utilisateurs ne font pas de recherche avancée en multipliant les options. Ils veulent au contraire qu’on comprenne leurs attentes avant même qu’ils les expriment.

Et la valeur ajoutée de Citron réside d’ailleurs dans la capacité d’apprentissage du robot qui va non seulement répondre aux questions des utilisateurs mais aussi apprendre de ces échanges pour mieux les connaitre.

 

En savoir plus

Meetcitron