MMA Mobile Marketing Association France

S'inscrire à notre newsletter
Suivez l'actualité du mobile marketing :

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Publications

3 questions à Renaud Biet, co-fondateur de TabMo

23/06/2017

Co-fondateur de TabMo, Renaud Biet évoque le virage entrepris par ce trading desk se focalisant désormais sur le développement de Hawk, un DSP mobile alliant programmatique et créativité.

Pourquoi abandonner votre activité de Trading Desk pour vous focaliser sur celle de DSP ?

RB – Nous n’abandonnons pas notre activité de trading desk et offrons toujours cette activité à nos clients s’ils ne disposent pas d’équipes programmatiques.

En 2013, nous avions effectivement une activité de “managed services” pour le compte d’agences médias et d’annonceurs et, à ce titre, nous avions recours à des DSP mobiles de première génération. Mais nous n’étions pas satisfaits de ces outils qui n’offraient pas assez de fonctionnalités créatives, notamment pour les campagnes de branding.

Nous avons donc décidé de créer Hawk dès 2014, notre propre DSP mobile, qui est commercialisé depuis l’année dernière et qui permet par exemple de créer un format fullscreen vidéo mobile, directement sur la plate-forme en self-service, sans compétence particulière en graphisme, tout en tirant partie des datas mobiles.

Pour nous c’est le sens de l’histoire. Et nous observons une grosse demande de la part des agences medias et des annonceurs pour cet outil, qui est le seul DSP mobile sur le marché à coupler programmatique et créativité, au sein d’une même plate-forme.

 

Les annonceurs réclament également beaucoup d’outils pour gérer leurs données. Après le DSP, pourriez vous lancer une DMP ?

RB – Aujourd’hui , 80% du trafic que nous gérons est issu de l’univers applicatif et impose l’usage de DMP spécifiques au mobile comme AdSquare ou Factual, qui savent gérer des Device ID et non plus des cookies, et ainsi créer des segments d’utilisateurs par âge, sexe ou centres d’intérêt.

Même si certains gros acteurs du digital tels que Google, AppNexus ou Turn ont mélangé ces deux métiers, nous pensons qu’il est préférable de distinguer ces deux outils afin de ne pas être juge et partie. Nous préférons rester agnostiques et ainsi pouvoir travailler avec toutes les DMP du marché.

 

Adikteev a racheté TradeMob, S4M a racheté Netadge, Ligatus a racheté LiquidM… Allez vous longtemps rester indépendant ?

RB – Oui et cette indépendance est même une véritable force. Il y a très peu de DSP mobiles self service sur le marché, offrant des fonctionnalités aussi avancées que Hawk. Nous avons d’ailleurs lancé la Hawk Universty, pour former agences et annonceurs à l’utilisation de cet outil et au programmatique mobile.

Nous sommes présents sur le marché UK depuis 2 ans, et suite à une levée de fonds en avril 2016, avons étendu nos activités en Allemagne, et depuis 6 mois aux Etats-Unis. Ce n’est pas à l’ordre du jour, mais nous n’excluons pas de procéder à des opérations de croissance externe, pour conforter notre place de DSP Mobile self service et indépendant.

 

En savoir plus

TabMo